Avec plus de 25 ans de pratique du volley-ball, Nihel El Ghoul est sans conteste la plus expérimentée des Louves. C’est à 7 ans, sur la plage avec son papa, qu’elle tombe amoureuse du ballon de volley. Le début d’une incroyable histoire humaine et sportive. 

Le volley était le sport le plus pratiqué à Kelibia, en Tunisie, sa ville de naissance, explique Nihel. Elle s’éprend rapidement de cette pratique dans laquelle elle s’épanouit. A 13 ans, elle intègre le club Olympique de Kelibia (COK) où la volleyeuse évolue dans toutes les catégories jusqu’à 23 ans. La Tunisienne arrive en France en 2007 avec l’envie de vivre de nouvelles aventures. 

Nihel signe au Havre et y reste 7 saisons consécutives en passant de la N3 à la N2, puis à la division Elite. Elle suit son chemin ensuite et dans le club de CEP Saint-Benoit Poitiers pendant 4 ans en Elite (dont deux saisons en Play-Off). En parallèle, la volleyeuse tunisienne a pu défendre les couleurs de son pays en intégrant l’équipe junior à 17 ans et participe au championnat d’Afrique junior. L’aventure nationale continue avec l’équipe senior  jusqu’en 2016 avec la la participation à plusieurs CHAN et au championnat du monde en Italie (2014). Elle choisit d’arrêter l’équipe de Tunisie après le tournoi qualificatif aux JO en 2016. 

Sport et ÉTUDES !

Au-delà de sa carrière sportive, la jeune femme a mis un point d’honneur à mener des études dans un domaine qui la passionne. Après avoir débuté des études de sport (STAPS) en Tunisie, Nihel enchaîne en France avec un master de recherche, puis un doctorat en Sciences du Sport à l’université de Rouen. Pas rassasié, à 35 ans, elle se lance dans une formation BTS en diététique-nutrition : “c’est un domaine qui m’intéresse beaucoup et va m’apporter beaucoup professionnellement dans le futur”, résume-t-elle.

D’ailleurs le futur, elle l’envisage sereinement, Nihel explique qu’après sa carrière de joueuse, elle aimerait continuer dans l’enseignement et la recherche en Sciences du Sport. “J’ai aussi envie de m’investir dans le coaching personnel et la nutrition, avec des sportifs confirmés ou autres”, ajoute-t-elle.  

Objectif Play-Off

Avec son expérience, Nihel a rapidement trouvé ses marques à Saint-Dié et dans le club. Au quotidien son objectif est d’apporter son savoir-faire sur le terrain avec beaucoup d’énergie et de motivation. Ces deux termes la définissent d’ailleurs parfaitement. “Mon but est d’essayer d’être toujours la meilleure coéquipière possible surtout dans certaines situations difficiles à l’entraînement ou durant un match”, assure celle qui s’est fixée comme objectif sportif d’atteindre les Play-Off avec sa nouvelle équipe.

Nihel El Ghoul : 35 ans, Franco-tunisienne, 1m80, Récep attaque
Son leitmotiv : “Ne limite pas tes défis, défie tes limites !”