Samedi 12 décembre, les Louves se sont déplacées à Quimper dans le cadre de la 1ère phase du championnat de France Elite. Les volleyeuses des deux équipes nous ont offert un spectacle palpitant qui s’est soldé par la victoire des Louves au terme de 5 sets. Retour avec Manu Dumortier sur ce match très attendu par les supporters de la meute.

 

Ce week end, beaucoup de férus de volley-ball et surtout des équipes DEF (Division Elite Féminine) de Saint-Dié et de Quimper devaient avoir les yeux rivés sur leurs écrans pour suivre en live le match opposant les deux compositions. L’équipe bretonne, favorite de la poule, accueillait au sein de son “chaudron” la meute. Malheureusement, à cause des mesures sanitaires, cette rencontre n’était pas ouverte au public. Le club a néanmoins mis en place un live de qualité nous permettant d’encourager les deux équipes même à distance. Et si vous avez suivi ce match, avec l’envie de voir les Louves victorieuses, vous avez certainement eu quelques sueurs froides durant les deux premiers sets et ressenti le même soulagement que nous à l’annonce du résultat : victoire des Louves 3/2 (score : 22-25 ; 25-21 ; 23-25 ; 23-25 ; 10-15).

Un début de match difficile contre Quimper

Nous avons demandé à Manu Dumortier dans quel état d’esprit a été abordé ce match et de quelle façon cette rencontre phare a été préparée. “C’était un match ‘facile’ à préparer car, pour une fois, nous endossions le costume d’outsider. Nous avions tout à gagner et partions l’esprit libéré”, confie l’entraineur de la meute. Et pour mieux comprendre ce qui a permis au Louves de revenir au score malgré un début de rencontre difficile, l’analyse du coach est sans appel : “nous avons souffert une grande partie du match en réception, mais la qualité de notre bloc demeurait une grosse menace pour Quimper. Nous sommes restés unis et savions qu’en améliorant notre side-out (NDLR : réception et attaque sur service adverse), nous pouvions les faire douter.

Une deuxième partie menée par les Louves

Les Louves ont su faire la différence et se relever malgré un début de match qui n’était pas en leur faveur, pour Manu Dumortier c’est clairement, “la qualité athlétique” de son équipe qui a permis de faire la différence. “Plus le match avançait, plus nous sentions Quimper ‘prenable'”, assure-t-il. Ce qui a motivé la troupe à ne rien lâcher. “Mentalement et collectivement, nous avons dominé la 2ème partie de rencontre, sans pour autant afficher un niveau de jeu optimal ! Et c’est quelque chose à améliorer prioritairement pour la suite du championnat.” Le coach y voit néanmoins des points d’amélioration et des pistes à travailler pour la suite.
Et quant au prochain objectif, il s’agit d’aller chercher un résultat à Monaco. Pour l’entraineur, “ce sera aussi complexe qu’à Quimper”. Et enfin, nous noterons que les Louves sont actuellement leader de leur poule, mais Manu Dumortier assure “qu’il ne faut pas se focaliser sur le classement provisoire et se rappeler combien ce fût dur de battre Monaco au match aller”.
Le club de Saint-Dié, quant à lui, vous donne rendez-vous le 16 janvier pour le prochain match à domicile. Ce dernier se déroulera toujours à huis clos. Nous mettrons en place, sur notre page Facebook et notre site, un live commenté de façon à ce que vous puissiez vivre le match contre Saint-Laurent-du-Var avec nous.